Les souffrances du jeune Werther – GOETHE

EN BREF

Déception littéraire pour moi, référence intemporelle, et parfois même mortelle, pour d’autres. Les pages de ce roman presque épistolaire s’envolent trop vite, et sont trop peu nombreuses. La puissance voulue de ce livre n’a pas eu le temps de me sauter au visage. Le jeune Werther fait face à l’amour tragique, à l’amour impossible, mais Goethe ne m’a pas pour autant déchiré le cœur, il m’a parfois même ennuyé. Il faut croire que l’écriture poétique ne suffit pas. Un grand texte, certes, mais.

BREF

Poétique, romantique  & Bref.

(Editions FOLIO Classique, 216  pages) 

VERBATIM

« Il est très rare que tout aille par oui ou par non. Il y a dans les sentiments et la manière d’agir autant de nuances qu’il y a de degrés depuis le nez aquilin jusqu’au nez camus. »

PLUMES

 L’AUTEUR

Johann Wolfgang von Goethe, né le 28 août 1749 à Francfort et mort le 22 mars 1832 àWeimar, est un poèteromancierdramaturgethéoricien de l’art et homme d’État allemand, fortement intéressé par les sciences, notamment l’optique, la géologie et la botanique, et grand administrateur. (Merci Wiki!). Il parait que c’est l’auteur de Faust aussi…

Signé : C.

Publicités

6 Commentaires

  1. Catherine

    J’avais lu ce livre adolescente (il y a donc fort longtemps !), peut-être faut-il avoir l’âge du héros pour en ressentir les émotions ? Je ne l’ai jamais relu, je ne sais pas ce que j’en penserais aujourd’hui.

  2. oh dieu que j’aime ce roman, cet amour impossible.. c’est un miracle annonciateur du romantisme ultérieur. Si je peux me permettre il y a un court roman de Dostoïevski qui s’appelle « Les nuits blanches ».. toujours sur ce thème de l’impossible amour. Je les aient lu à une période très difficile de ma vie et je n’ai jamais retrouvé retranscris avec une telle précision cette question de l’amour que l’on éprouve, qui nous dévore et qui pourtant ne se peut.. 🙂 frederic.

    • Hola Fred (The Dude, again!)

      Merci pour ta réaction. En effet, l’amour impossible reste un des thèmes majeurs de toutes les littératures ayant existé. Et c’est quand l’on rencontre un roman comme celui-là pour toi, que l’on comprend mieux pourquoi. Pour ma part, le roman miracle sur ce même sujet a été « Confessions d’un enfant du siècle » de Alfred de Musset, à propos de son amour impossible avec Georges Sand. Renversant, je te le recommande !

      A très vite !

  3. Salut à toi ! je note ce livre culte s’il en est dans mes futures achats livres, je ne l’ai pas encore lu mais ce que tu m’en dis me donne envie de m’y plonger ! merci à toi 🙂 encore bravo pour l’esthétique et le fond de ce blog qui est des plus agréables à visiter ! @plus tard sur wordpress 🙂
    Frédéric ou The Dude.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :