Les Frères Karamazov – DOSTOÏEVSKI

EN BREF

Vous pardonnerez ma subjectivité, mais Dostoïevski, Tolstoï et leurs petits copains russes ont cette fâcheuse tendance à m’emporter dès les premières pages. Ce monument de la littérature russe du XIXème siècle est un tourbillon d’intrigues et de richesse entre trois frères qu’on ne saurait détester : Ivan l’intellectuel, Aliocha le mystique religieux, et Dmitri le fougueux. Dostoïevski nous dresse un tableau riche et envoutant de la Russie d’avant la Révolution de 1905, confrontant des thèmes à la fois passionnants et déroutants  : politique, religion, amour, passion, trahison, jalousie, psychologie, honneur, justice, raison et folie…Ce chef d’oeuvre universel sur fond de parricide inscrit définitivement Dostoïevski comme un des plus grands. En espérant que vous trouverez la patience et le courage de vous lancer dans ce roman imposant pour le savourer pleinement…

(Editions Folio classique, 953 pages)

BREF

Juste, intemporel & humaniste.

VERBATIM

« Dostoïevski est la seule personne qui m’ait appris quelque chose en psychologie. » (Friedrich Nietzsche)

« Le roman le plus imposant qu’on ait jamais écrit » (Sigmund Freud)

PLUMES (/5)

L’AUTEUR

Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski est un écrivain russe, né à Moscou en 1821 et mort à Saint-Pétersbourg en 1881. Il est généralement considéré comme l’un des plus grands romanciers russes, et a influencé de nombreux écrivains et philosophes (Les pauvres gens, Crime et Châtiment, L’Idiot, Le Joueur, L’Adolescent…).

Signé: C.

Publicités

3 Commentaires

  1. Catherine

    J’ai eu – comme beaucoup – ma période russe (Tolstoï, Tourgueniev, Dostoïevski…) quand j’étais au lycée et depuis… rien. J’aime bien cet article qui me donne envie de lire les frères Karamazov, que je n’avais pas lu.

  2. Bonsoir Catherine,

    Merci pour votre joli compliment. Je fais une pause Russe mais j’y reviendrai, c’est promis 😉

    Malgré cette lecture passionnante, je ne peux m’empêcher de garder une légère préférence pour Tolstoi, mais c’est très personnel !

    Gogol aussi est incontournable à ce qu’il parait, en avez-vous déjà lu ?

    En tout cas, je vous (re)conseille Les Frères Karamazov, c’est un livre à lire au coin du feu…

    Bonne soirée.

    C.

    • Catherine

      J’ai lu très peu de chose de Gogol – Le portrait, Viy – et c’est très loin mais du coup vous me donnez envie de les relire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :