Chagrin d’école – Daniel PENNAC

EN BREF

Ecrit pour être lu. Oui, j’aurais aimé que cet essai me soit lu à haute voix sur les bancs de l’école par Mr Pennac, le professeur qu’on aurait tous aimé avoir, cancre ou pas cancre. L’écouter pour m’imprégner de chaque réflexion, l’écouter pour sentir vivre la classe page après page, l’écouter comme si j’y retournais. Daniel Pennac entremêle dans ce roman-essai souvenirs autobiographiques et réflexions sur la pédagogie et les dysfonctionnements de l’institution scolaire, sur la douleur d’être cancre et la soif d’apprendre, sur le sentiment d’exclusion et l’amour de l’enseignement.  Cette lecture résonne incontestablement dans nos esprits, toujours poursuivis cette (tendre) enfance. Cet exercice de style de Mr Pennac nous rappelle ce professeur que nous avons tous eu, amoureux de son métier, intrigué par ses élèves et soucieux de faire ressortir le meilleur de chacun. Un livre surement indispensable pour grand nombre de professeurs souhaitant (re)devenir optimistes, et pour une multitude d’élèves qui se chercheraient de mauvaises excuses. Conclusion: je vais donc changer de métier.

 BREF

Drôle, pertinent et critique.

(Editions  Gallimard,  305 pages)

VERBATIM

« Une bonne classe, ce n’est pas une régiment qui marche au pas, c’est un orchestre qui travaille la même symphonie. » 

PLUMES (5)

L’AUTEUR

Daniel Pennac, né Daniel Pennacchioni le 1er décembre 1944 à Casablanca au Maroc, est un écrivain français. Il a reçu le prix Renaudot en 2007 pour son essai Chagrin d’école. Daniel Pennac défend le plaisir de la lecture à voix haute. Grand amateur de livres audio, il a lui-même enregistré plusieurs de ses livres pour Gallimard et pour l’association Lire dans le noir.

Source: toujours et encore ce bon vieux Wiki

Publicités

6 Commentaires

  1. bibliothequedethoissey

    Pennac a une vraie voix ( enfin, je l’appelle comme ça, ce don à se faire entendre et reconnaître ) , avec un vocabulaire audible par tous. J’ai lu « Journal d’un corps » et franchement, il est gonflé.Il fallait oser parler ainsi de ce sujet-là; formidable, cet homme. C’est ce qu’il est avant tout, un homme parmi les siens. « Chagrin d’école », on aimerait le faire lire surtout aux enfants, ou leur lire, tiens. En bref : j’aime Daniel pennac !

  2. bibliothequedethoissey

    En fait, c’est tellement…spécial ? (pas sûre que ce soit le bon mot…) que je n’ai pas fait de post sur le blog ( qui est celui de la bibliothèque dont je m’occupe et où, donc, je reste extrêmement modérée ). C’est un livre puissant dans son propos, que certaines personnes n’ont pas pu poursuivre…Trop proche de l’état réel d’humanité ? La réalité de ce que nous sommes, des êtres vivants qui se dégradent et un jour disparaissent, pour ne pas dire « meurent ». Cela peut être insupportable; mais il y a tant d’autres choses dans ces pages. Sans doute l’âge de celui ou celle qui le lit a une importance…Sans doute…

    • Plus je te lis, plus j’ai envie de courir aller l’acheter, ça a toujours été un sujet effrayant et intriguant à la fois pour moi. Ta critique, plus « libre », est la bienvenue sur ce blog si ça te dit, il est là pour ça aussi !

      Si l’on pouvait dépeindre l’humanité à plusieurs… l’éternité suffirait.

  3. bibliothequedethoissey

    Bien sûr ! Je ne vais pas m’en priver ! La vie est courte, n’est-ce pas !

  4. zeb

    J’adore Pennac mais je n’ai pas lu celui là. Un peu peur qu’il s’adresse surtout aux profs? J’ai peux être tort. J’avais voulu commencer Comme un roman mais finalement je ne l’ai pas fait pour la même raison. Mais à lire cette chronique ça suscite mon intérêt… L’idée de lire sa vision des dysfonctionnements scolaires m’intéresse vu comment on en parle et reparle dans les médias. En tout cas, Journal d’un corps est excellent et la saga des Malaussènes un délice!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :