La Bâtarde – Violette LEDUC

31M0m++YO6L

EN BREF

Violette, ce fut un plaisir.

Simone de Beauvoir le dit bien mieux que tous, vous avez su descendre « au plus secret de vous et vous raconter avec une sincérité intrépide, comme s’il n’y avait personne pour vous écouter. »  Il faut vous lire, c’est tout. Votre écriture et votre poésie m’ont transporté. Si j’écrivais vraiment, c’est de votre plume dont je rêverais.

BREF

 http://bit.ly/19dyT6z

 

 

 

PLUMES

Capture d’écran 2012-05-31 à 14.30.06

VERBATIM

« Mon cas n’est pas unique: j’ai peur de mourir et je suis navrée d’être au monde. Je n’ai pas travaillé, je n’ai pas étudié. J’ai pleuré, j’ai crié. Les larmes et les cris m’ont pris beaucoup de temps. La torture du temps perdu dès que j’y réfléchis je ne peux pas réfléchir longtemps mais je peux me complaire sur une feuille de salade fanée où je n’ai que des regrets à remâcher. Le passé ne nourrit pas. Je n’en irai comme je suis arrivée. Intacte, chargée de mes défauts qui m’ont torturée. J’aurais voulu naître statue, je suis une limace sous mon fumier. Les vertus, les qualités, le courage, la méditation, la culture. Bras croisés, je me suis brisée à ces mots-là« .

L’AUTEUR

Violette Leduc est une romancière française, née le 7 avril 1907 à Arras et morte le 28 mai 1972 à Faucon. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Violette_Leduc)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :