La folie en tête – Violette LEDUC

product_9782070739011_195x320EN BREF

Violette, je te garde en réserve. C’est toujours en traversant une crise que je te lis. En dernier recours. Jusqu’au malheureux jour où j’aurai lu tous tes maux. La folie rôde ici aussi. Ton théâtre intérieur a été mon refuge comme il a été ta prison. Tu te détestes, tu te trouves laide, tu te complets dans des amours impossibles, tu refuses les autres, tu jouis de tes souffrances, tu t’enfermes dans ton réduit, tu admires Genet et De Beauvoir, tu t’émerveilles de Sachs, tu jalouses Sarraute, tu parles aux objets, tu joues la clandestine, tu saisis chaque rencontre par les mots, et tu fais chaque soir de ton lecteur un amant. Alors merci d’avoir partagé ta vie avec moi ces derniers jours.

BREF

Reste en tête.

VERBATIM

« Notre malheur, notre grand malheur, c’est celui-ci: nous voulons nous rassasier. »

« Écrire, c’est se prostituer. »

PLUMES 

Capture d’écran 2012-05-31 à 14.30.06

L’AUTEUR 

Violette Leduc est une romancière française, née le 7 avril 1907 à Arras et morte le 28 mai 1972 à Faucon. (Source : Wikipédia)

Par C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :