Venus et Adonis – W. SHAKESPEARE

Venus_et_AdonisEN BREF

Le bel Adonis, par un beau jour d’été, voulant faire démonstration de sa virilité, part à la chasse au sanglier. Dans la forêt, il croise Venus qui l’attend. Elle l’attire à elle et l’invite au jeu de l’amour, l’exhortant à profiter de l’absence de témoin. Alors qu’Adonis hésite, la douce déesse se fait tour à tour tentatrice et moralisatrice, pressante et suppliante. Attention à ne pas se laisser piéger au nom de l’auteur : il ne s’agit pas ici d’une pièce de théâtre, mais bien d’un long poème d’environ 1200 vers, soit de la longueur d’une petite nouvelle. C’est une oeuvre d’une grande sensualité, flirtant parfois avec l’érotisme, qui traite tout à la fois de l’amour, de l’art, et du sens de la vie d’un homme avec – cela n’étonnera personne – une finesse et une dextérité de maître. Je conseille particulièrement les éditions bilingues, qui permettent de profiter de la langue de Shakespeare parfois plus simple qu’on ne le croit.

BREF

Doux, sensuel, passionné et philosophique.

VERBATIM

« Puisque tu es mort, je fais prophétie
Douleur sera d’Amour la suivante
A son service, elle aura Jalousie.
Se suivront doux débuts et fins navrantes
Toujours pris entre des hauts et des bas,
Il sera plus de tourments que de joie. »

PLUMES (/5)

 

Capture d’écran 2012-05-31 à 14.30.06

L’AUTEUR

Comment présenter William Shakespeare ? Ce poète et dramaturge de génie, né avant 1564 et mort en 1616, est considéré à juste titre comme l’un des plus grands écrivains de la culture anglaise. Il a signé 37 oeuvres dramatiques, mêlant comédies, tragédies et drames historiques, et laisse également derrière lui deux grands poèmes narratifs (dont celui-ci), quelques sonnets et d’autres œuvres poétiques moins connues. Toute son oeuvre tourne autour de l’amour et du pouvoir, concepts qu’il redéfinit pour l’époque, et influence durablement la langue anglaise. Incontournable de la littérature occidentale, il est traduit, interprété, adapté dans de nombreuses langues et cultures encore à l’heure actuelle (avec plus de 4000 traductions différentes).

Par Yuri Didion.

L’éduc’artiste
https://educartiste.wordpress.com 

 

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: SHAKESPEARE, W., « Venus et Adonis » – EDUC'ARTISTE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :